Toronto dans l’hémisphère sud ??

Lundi 18 août, je me réveille avant Nicolas après une très bonne nuit dans notre motel soit disant pouilleux. Je prends la tablette et me lance dans la réservation d’un hôtel à Toronto. Cette fois, je fais attention aux dates, on ne m’y reprendra pas ! Je décide de changer de site pour réserver et passe de booking.com à tripadvisor.com. Le changement, c’est maintenant ! Je lance ma recherche sur Toronto mais ne trouvant pas l’hôtel que je souhaite, je lance une recherche multi-critéres avec un tri par le prix. Génial, une chambre avec deux lits en plein centre ville pour 32$ la nuit. Inespéré, je vous le dis comme je le pense, inespéré ! La Gloria Residence Inn, Cebu, les photos ont l’air parfaite, je rentre les coordonnées complètes de ma carte bancaire et avant de valider,un horrible doute m’assaille… C’est bizarre, je n’ai pas vu marqué Toronto. Mais si, j’ai du mal lire, allez Fred, t’assures sur Internet ! JE VALIDE !!!! Et je fais une recherche sur Google Maps IMG_20140821_060042 Cette fois-ci, j’ai bien réservé à la bonne date mais….aux Philippines !! P…de B….de M….., Nicolas ouvre un oeil, décode la situation dans un demi sommeil et….éclate de rire de bon matin… 32$ (environ 20€) donné au développement des Philippines et toujours pas d’hébergement pour la nuit qui vient ! Je reprends la tablette, télécharge l’application Booking pour Android et me remets à mes recherches avec dévouement et application. Les prix ne sont les mêmes mais nous sommes à Toronto ! Je réserve une chambre dans le Chinatown de Toronto, nous sommes à peine à 2 km du centre, ça m’a l’air pas mal, en tout cas moins loin que les Philippines… Bilan des courses : si vous vous rappelez du dernier post, je m’étais trompé dans les dates d’arrivée à Niagara Falls. Si le FBI ou la NSA m’espionnent, j’ai réservé 3 nuits aux mêmes dates mais à 3 endroits différents : Niagara Falls, les Philippines et Toronto ! Quand je vous parlais de don d’ubiquité… Ça fera des souvenirs à raconter à mes petits enfants. Mes enfants, à vous de jouer ! Nous partons vers 11h, maintenant que nous sommes deux, tous les temps de préparation sont doublés, et puis nous sommes en vacances ensemble avec mon fiston. Nous arrivons à nous garer dans un immense parking où Nicolas repère exactement le point où nous nous situons. T’es bon, mon fils (accent style la vérité si j’mens). Nous levons la tête parmi les immenses buildings et au delà du ciel, ….la magnifique tour CN Tower. C’est sur, nous sommes à Toronto. DSC02534 DSC02532   Cette tour culmine à plus de 553 mètres, près de 230 m de plus que notre Tour Eiffel nationale. Nous nous dirigeons vers ce point de repère indiscutable mais midi approche et l’estomac de Nicolas reprend le contrôle de notre ballade, ce qui, soit dit en passant, m’arrange aussi. DSC02538 Nous mangeons en terrasse en plein milieu des buildings, j’ai l’impression d’être en dîner d’affaires à Manhattan. DSC02531 DSC02535 Nicolas n’a pas pris de frites, à mon avis, il couve quelque chose…Il est temps maintenant de partir à l’assaut de cette fameuse tour, symbole phallique de Toronto (ah bon ?). Nous avons laissé nos préservatifs verts dans la voiture mais, malgré ça, nous faisons la queue comme tout le monde. Après un bon quart d’heure d’attente, nous sommes en possession du précieux sésame pour nous emmener au septième ciel. Je filme la montée avec ces ascenseurs qui sont le long de la tour et un vertige soudain m’envahit à plus de 20 km/h. C’est impressionnant, époustouflant et, il faut bien le dire, un peu angoissant, du moins pour moi, car Nicolas, avec son flegme so british (j’ai déjà vu ça quelque part…) est à l’aise comme un poisson dans l’eau ou plutôt comme un aigle dans un ciel azuréen. DSC02540 DSC02543 DSC02546 DSC02548 Comme tous les touristes de base nous prenons des photos, il est vrai que la vue est à couper le souffle. Un tout petit aparté mathématique : nous avons fait un calcul avec Nicolas quand nous étions aux chutes du Niagara. Si chaque personne visitant les chutes fait 50 photos (minimum…) et sachant qu’il y a 16 millions de touristes qui viennent admirer ce site magnifique, cela nous fait plus de 2 millions de photos prises tous les jours voire même le double si le site est en fonctionnement la moitié de l’année ! C’est titanesque ! Nicolas me paye une glace au sommet de la tour, c’est la classe internationale, nous sommes les rois du monde à plus de 350 m d’altitude ! Nous prenons des photos sur le plancher de verre entre ciel et terre, il a été construit pour supporter un poids cinq fois plus élevé que celui exigé par la norme pour les planchers commerciaux et institutionnels. Il est effectivement assez solide pour supporter un poids de 21 835 kg, soit celui de 35 orignaux de bonne taille, même si la zone n’est pas assez grande pour y placer un tel nombre de ces animaux, en admettant la possibilité de les monter en ascenseur! DSC02551 DSC02554  Nous redescendons avec, là encore, des souvenirs plein les yeux et la tête… Nous entamons une ballade digestive dans le quartier. J’ai pris cette photo car j’avais l’impression qu’un prédicateur montrait du doigt les méfaits de la finance parce qu’au Canada aussi, les différences entre pauvres et riches ne cessent de croître et ce n’est pas les nombreux mendiants et SDF rencontrés qui me contrediront… DSC02536 Nous nous dirigeons vers le vieux Toronto où des bâtiments anciens alternent avec d’autres ultra-modernes. DSC02558 DSC02560 La ville de Toronto a été victime d’un gigantesque incendie en 1904, plus d’une centaine de bâtiments furent détruits mais aucun mort ne fut à déplorer. Plus de 5000 personnes se retrouvèrent sans travail à une époque où la ville ne comptait que 200 000 habitants. Cet événement a entraîné un durcissement de la législation en matière de sécurité incendie et un développement des services de pompiers de la ville. Nous entrons dans le Toronto Eaton Centre, le plus grand centre commercial et complexe de bureau du centre-ville de Toronto. En termes de fréquentation, le centre est l’une des attractions majeures de Toronto, avec environ un million de visiteurs chaque semaine. C’est le centre commercial le plus vaste de tout l’est canadien, et le troisième sur l’ensemble du pays. J’ai pris aussi une petite photo pour les aficionados d’Apple, ils se reconnaîtront !! DSC02566 DSC02569       Il y a une immense carotte avec un banc dessus où il est écrit « légumes cachés », ils ont de l’humour les canadiens !! DSC02567 Notre ballade se poursuit tranquillement et nous prenons le temps de nous asseoir sur un banc 5 mn avec lui pour regarder les gens tant qu’y en a…Lui parler du bon temps qu’est mort ou qui r’viendra, en serrant dans ma main ses gros doigts, pis donner à bouffer à des mouettes idiotes, leur filer des coups d’pieds pour de faux… DSC02573 DSC02574     Après une bonne bière rafraîchissante par ce soleil de plomb, nous regagnons notre parking où une envie pressante nous surprend tous les deux. Nous profitons du peu de personne présente pour nous alléger collectivement la vessie au cinquième étage de cet immense parking. Nous prenons nos affaires pour aller jusqu’à notre hôtel, maintenant que j’ai une place de parking à Toronto, je ne bouge pas la voiture. C’est en ressortant que nous voyons un magnifique panneau qui indique que l’utilisation du parking en urinoir est sanctionnée par 25$ d’amende ! Encore 50$ que les canadiens n’auront pas ! 2,5 km pour venir chercher les affaires plus 2 km pour aller à notre hôtel, nous arrivons épuisé dans notre chambre comprenant une cuisine aménagée et deux grands lits mais aussi, nous sommes sauvés (du moins notre âme), un joli livre de chevet… DSC02578 DSC02580   IMG_2214 Nous prenons le temps de nous reposer un peu puis nous allons nous chercher un endroit où manger dans ce quartier très plaisant de Toronto, soit disant leur Chinatown local… DSC02575 DSC02577 Nous passons une super soirée, la chaleur caniculaire de la journée ayant laissée la place à une température digne de l’été indien… DSC02582

Leave a Reply

affichez les images pour voir l'antispam *